Présentation

Notre paroisse est située dans la commune de Capesterre Belle-eau en Guadeloupe. 

Capes quoi

Située au sud-est de la Basse Terre, Capesterre est la troisième grande commune de la Guadeloupe de par sa superficie (103,26Km2). Son nom provient d'une expression de la marine du 17ème siècle : cab-est-terre désignant une terre exposée au vent de l'est ; l'abondance des cascades, des rivières et des plans d'eau lui vaut par ailleurs l'adjonction du complément Belle Eau

Les habitants sont appelés les capesterriens. Différentes sections composent la commune : Bananier, Bélair, Cacador, Cacoville, Cambrefort, Cantamerle, Carangaise, Christophe, La Digue, Fonds-Cacao, Grande-Chasse, L'Habituée, Îlet-Pérou,Mon Repos, Moravie, Moulin-à-l'Eau, Neuf-Château, La Plaine, Routhiers, Saint-Sauveur, Sainte-Marie, Source-Pérou. 

Capesterre est une ville très touristique par ses nombreux sites et monuments : les chutes du Carbet, l'allée Dumanoir, le lieu de débarquement de Christophe Colomb à Ste Marie, la kassaverie, la plantation Grand-Café bel-air, le temple hindou de Changuy, ainsi que les plages de l'Anse saint Sauveur ou encore la plage du Roseau. L'activité économique communale est principalement basée sur l'agriculture, avec les cultures de bananes et de café.

 

Connais tu

En 1636, le  père Nicolas BRUCHET, prêtre dominicain, fit construire une chapelle en bois dédiée à SAINT HYACINTHE au bourg de Capesterre Belle-Eau. Par la suite, en 1745, l'église paroissiale telle qu'on la connait  actuellement a été construite puis reconstruite en 1843 à la suite du terrible tremblement de terre qui a ravagé la Guadeloupe. En 1851 un autre tremblement de terre démolit une partie des constructions et l’église est une nouvelle fois refaite en 1853. Le 4 juillet 1855, Monseigneur FORCADE inaugura et consacra l’église complètement refaite. Mais le cyclone de 1928 emporte  la toiture de l'église : il faut alors . Ali Tur chargé de la reconstruction intervient également sur le clocher, la sacristie et deux bas-côtés sont rajoutés à la nef d'origine en 1931. En 1944, on procède à de nouveaux agrandissements. L'église adopte un plan plus rectangulaire mais garde sa structure principale. En 1967 puis de janvier 2002 à juin 2004, les maires  et les municipalités ont entrepris de nouveaux travaux de rénovation ou d’agrandissement. 

Notre paroisse est une parmi tant d'autres du diocèse de Guadeloupe. Notre évêque actuel est Monseigneur Jean-Yves RIOCREUX. Pour en savoir plus sur notre diocèse, tu peux cliquer ici

La paroisse fait partie du doyenné - ensemble de paroisses - de TROIS RIVIERES avec les paroisses de Trois-Rivières, Vieux-Fort et Les saintes. Elle est divisée en trois communautés : le Bourg (Eglise paroissiale Saint Hyacinthe), Bananier (chapelle St Sauveur) et Ste Marie (chapelle Ste Marie des fleurs). 

Depuis septembre 2017, le père Eugène Kaze est le curé de la paroisse , il est pretre monfortain ainsi que son vicaire le pére Gracia Férilus.

La Compagnie de Marie (Societas Mariae Montfortana) est une congrégation religieuse de prêtres missionnaires ruraux fondée par saint Louis-Marie Grignion de Montfort en 1705 afin d'évangéliser les campagnes de l'Ouest de la France.

Ses prêtres sont appelés les Pères montfortains et constituent une branche de la Famille Montfortaine. Ils signent S.M.M.

Au début de sa vie adulte, Jésus a défini sa mission: "Le Seigneur m'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres". (Luc 4:18)

Comme Montfortains, nous sommes appelés à prolonger cette action de Jésus aujourd'hui. Nous voulons annoncer par tous les moyens et sur toutes les tribunes que Dieu a pris chair dans notre monde blessé par le mal afin d'y faire germer sa paix, sa tendresse, sa compassion.

Nous voulons partager avec tous notre "secret": établir le règne de Jésus en le faisant par Marie.

Entrer dans la foi de Marie, c'est prendre le chemin le plus simple et le plus droit, vers le Dieu que nous désirons tant atteindre; c'est apprendre d'elle l'accueil total de l' Absolu dans notre fragilité