En avant pour l'Avent!


L’Avent est un temps liturgique qui oriente nos regards vers la grande fête de Noël. Plus qu’une simple préparation, il s’agit avant tout d’un temps propice qui nous est offert pour nous enraciner davantage dans la foi en Dieu, pour vivre de son Amour auprès des autres, et porter son message d’espérance et de paix à tous. En cette année diocésaine et pastorale sur la Parole de Dieu, ce sera plus particulièrement l’occasion pour nous d’accueillir cette Parole de Vie qui veut se faire chair en nous pour transfigurer nos vies : Jésus Messie, sauveur de l’humanité!

Ainsi, pendant environ quatre semaines, nous serons invités à avancer vers Noël avec un cœur ouvert et humble. La liturgie va nous aider à découvrir comment ont attendu et préparé la venue du Messie, tout un peuple, des prophètes, Jean Baptiste, Marie surtout et bien d’autres. Nous avons besoin de leur espérance, de leur patience, leur fidélité et du modèle de leur attitude. Ils nous invitent à veiller en toutes circonstances, à préparer la route du Seigneur, à mettre notre confiance en Lui, à avoir la joie dans nos cœurs et à la transmettre autour de nous.

Quel est le sens du temps de l’Avent ?
Comment pouvons-nous le vivre avec un cœur nouveau ?


L’Avent est un chemin de rencontre avec Dieu
. Quand approche Noël, tout autour de nous s’illumine : les rues, les magasins, nos maisons. Evidemment, tout cela est très beau, magique, magnifique et nous donne de la joie au cœur. Mais il ne faudrait pas que toutes ces « lumières du monde » nous fassent oublier La Vraie Lumière qui se révèle à nous d’abord dans l’étable de Bethléem mais aussi et surtout à travers les différentes circonstances de nos vies et nos familles. L’Avent nous rappelle ainsi que Dieu se tient sans cesse à la porte de notre cœur car c’est d’abord là qu’Il veut demeurer et illuminer de sa Présence. Comme le dit le mystique allemand Angélus Silesius, « Le Christ serait-il né mille fois à Bethléem, s’il ne naît pas dans ton cœur, cela ne te sert à rien. »

Pour rencontrer Dieu, encore faut-il être à l’écoute de Ses signes, de Ses appels. L’Avent est un temps offert pour nous mettre au diapason de Sa Parole, pour L’accueillir, La méditer et La transformer en actes. Or, nous pouvons passer complètement à côté si nous nous laissons trop prendre dans les diverses préparations des fêtes, les courses à n’en plus finir dans les magasins à la recherche de cadeaux ou décorations. Comment pouvons-nous mettre à profit ce temps de l’Avent pour être plus disponible à l’écoute du Seigneur, à la force de la Prière et aux sacrements ?

Dieu nous attend aussi à travers ceux qui nous entourent, ceux que nous connaissons mais aussi ceux que nous ne connaissons pas, ceux avec qui nous avons du mal aussi. L’Avent est un temps de partage de la joie et de l’espérance qui nous anime. On se retrouve ainsi la plupart du temps pour chanter la joie de Noël en famille ou en quartiers. Mais cette joie, il y en a certainement autour de nous, dans nos familles et nos voisinages qui ne la partagent pas, il y a aussi ceux dont la vie a fragilisé et qui ont du mal à retrouver l’espérance. Peut-être même que nous-mêmes, pour diverses raisons, nous n’avons pas le cœur en fête cette année. Comment pendant l’Avent pouvons-nous redécouvrir à quel point le Seigneur nous appelle à lui faire confiance ? Comment porter autour de nous ce message d’Espérance que constitue la fête de Noël ?

L’Avent n’est pas un état passif, c’est un temps qui désire nous réveiller et nous mettre en marche. Comme Marie en allant chez Elisabeth, comme Jean Baptiste au désert, comme les mages en suivant l’étoile pour se rendre à l’étable, nous sommes appelés à sortir de nous-mêmes pour entrer dans la dynamique de l’Amour de Dieu. L’Avent n’est donc pas simplement une préparation à l’avènement du Seigneur, c’est une conversion profonde du cœur. C’est accepter d’être bouleversé par l’Enfant Jésus pour repartir sur de nouveaux chemins porter la Bonne Nouvelle.

La question en ce temps de l’Avent est donc de savoir si notre cœur est suffisamment prêt, brûlant de désir pour accueillir Dieu qui se donne à nous. Dans cette perspective, le temps de l’Avent invite à déceler en nous les obstacles et les superflus qui nous éloignent de Dieu, pour les lui remettre en pleine confiance. L’Avent nous pousse en avant (dans nos familles, nos quartiers, nos lieux d’études ou professionnels, nos TKL, notre paroisse…) pour témoigner du message de joie, de paix et d’amour de la fête de NOËL !